Une nouvelle création, fruit de la collaboration entre deux artistes

En ce qui concerne l’artiste, qu’il s’agisse par exemple d’un peintre, d’un dessinateur, d’un photographe, d’un graphiste… la tapisserie d’Aubusson permet de tisser par exemple une tapisserie à partir de l’une de ses œuvres, instiguant de la sorte une fantastique passerelle entre deux arts, deux patrimoines.

avec-un-peintreCette expérience est le plus souvent vécue de manière très enrichissante pour chacune des « forces » en présence dans la mesure où cette concorde donne lieu à une « relecture », une réinterprétation de la création originale, offrant l’opportunité d’un chassé-croisé entre deux savoir-faire, deux rapports au monde, deux sensibilités.

Cette « aventure », Françoise Vernaudon l’a pour l’heure déjà menée, à la demande des artistes, avec des peintres très variés, tels que Noël Pasquier, Edouard Patrix et Jean-Michel Lartigaud, sptombee de metierécialisés dans un registre de peinture abstraite, et désireux de proposer à leur clientèle une forme nouvelle de leur création.
Mais aussi, il arrive que ce type d’initiative naisse d’un désir commun et désintéressé s’inscrivant tout simplement dans une perspective plus expérimentale, ayant trait à une exploration artistique poussée, comme cela est le cas avec Alex Hermant, photographe de foudre et peintre polymorphe. 

<< retour